Votre visage est le paysage des reflets de vos pensées, de vos émotions, de votre histoire … Votre visage, vous le savez, est, avec votre silhouette, la première chose que votre Client remarque. Et être vu, c’est être évalué. Serez-vous alors désirable ? La question est cruelle pour le lecteur qui manquerait de confiance en lui en raison de ses traits de visage. Je réponds alors deux adages. Même les plus beaux ne plaisent pas à tout le monde … Et … Le plus beau des Grecs n’était pas le meilleur.

 

Vous pouvez contre-argumenter ces deux derniers propos. ” Le Client est consommateur de tout ce que nous exprimons volontairement et involontairement. Il est donc également consommateur du plaisir et du déplaisir de voir les traits de notre visage ! »

 

Il est vrai. Plus vous êtes beau, ou belle, selon les critères spécifiques de votre Client, et plus vous êtes désirable. Mais nos Clients ne sont pas des imbéciles. Il y a des beaux vendeurs qui sont incompétents. Et les Clients n’en veulent pas. Il est vrai que les jolies Commerciales, si elles sont compétentes, dans la vente de voitures, ont en général de meilleurs résultats. Et donc, je dois le reconnaître, un Commercial qui n’est pas doté par la nature de traits avantageux doit être en mesure d’offrir au-delà de ce qu’attendent de nos Clients : en compétences, en services, en volonté d’être meilleur que les autres.

 

Être Commercial c’est être animé d’un esprit concours de chaque instant. Être moins beau que les autres, c’est comme ne pas avoir eu la chance de naître dans un milieu bi ou trilingue … Alors il faudra cinq à six fois plus d’efforts pour maîtriser les deux ou trois langues que d’autres acquièrent par immersion familiale. Ce sont justement ces efforts qui vous rendent meilleurs. Comme les grands acteurs n’ont pas nécessairement des physiques de mannequin. Et les mannequins ne sont que rarement de grands acteurs … C’est normal, ils ont moins besoin de travailler leurs compétences intellectuelles.

 

Être moins beaux que les autres suscitent quatre réflexions / avantages que je vous propose de partager.

 

1 Les Commerciaux moins beaux ont dans l’ensemble une plus forte résistance aux difficultés. Ils sont plus habitués, depuis l’enfance, à avancer avec ce qu’ils sont. Les résistances, les embûches inhérentes aux circonstances de la vie … Ils les connaissent depuis les regards évaluateurs et quelquefois éliminateurs de leur entourage personnel et professionnel. Donc, j’ai observé que les Commerciaux moins beaux que les autres sont, en majorité, plus forts et plus résistants que les autres.

 

2 Les Commerciaux moins beaux ont dans l’ensemble une intelligence émotionnelle plus développée. Comment expliquer cela ? Parce qu’ils ont connu ou connaissent les brûlures acides de la camisole de l’isolement, les déchirures amères des moqueries et la lâcheté de ceux qui n’ont jamais fait d’efforts pour comprendre l’autre. Et tous les Commerciaux qui ont une grande intelligence émotionnelle ont une plus grande aptitude à réussir dans leur métier.J’ai constaté que les Commerciaux qui sont beaux ont tendance à être moins sensibles et donc moins puissants pour faire preuve d’empathie et donc de prévenance à l’égard de leurs Clients.

 

3 Les Commerciaux moins beaux ont dans l’ensemble une plus grande finesse d’esprit.Parce qu’ils sont moins tentés d’être narcissiques à l’inverse des Commerciaux qui sont conscients de leur plastique attirante. Vous le savez, se recentrer sur soi revient très vite à s’affaiblir, à perdre en attention et en concentration sur les attentes de l’autre. Cette finesse d’esprit, couplée aux compétences et à la motivation, permet de développer une meilleure compréhension du contexte de son Client et d’apporter des solutions mieux adaptées et de meilleure qualité.

 

4 Les Commerciaux moins beaux sont de meilleurs combattants de la persuasion et de la conviction. Car chaque jour ils doivent mériter mieux et plus l’attention spontanée de leurs interlocuteurs. La conséquence de cela ? Ils savent, en général, mieux négocier et gérer les Clients difficiles. Vous l’avez probablement observé.

 

Que peut faire un Commercial qui n’a pas un visage avantageux ? Je réponds : sourire. Sourire est la clé relationnelle universelle. Sourire avant tout. Le sourire est un cadeau de reconnaissance … Il est la preuve que vous ne pensez pas à vous. Mais vous vous consacrez aux circonstances présentes et aux autres. Vous pouvez tout confronter … Les gens souriants sont attractifs, parce qu’ils sont positifs et rassurants, constructifs et régénérants. Et un beau Commercial qui ne sait pas sourire perd très vite de son intérêt. Et puis sourire renforce votre charme, qui que vous soyez … Et le charme est durable. Alors que la beauté, elle, ne l’est pas.

 

Pour conclure, je vous propose un témoignage et permettez-moi une confidence : « Avoir un beau physique c’est très important pour vendre … » m’affirmait un « jolicococéphale » qui apprenait le métier de Commercial. Je lui répondis : « La beauté fait partie de l’emballage … Mais quand tu payes pour acquérir un objet, tu payes pour les satisfactions de ton utilisation de l’objet ou pour la jolie boite en carton et la tête du vendeur ? » Il est vrai nous ne sommes pas tous à égalité en cette matière. Et voici ma confidence : chaque fois que je me sens en désavantage sur cette question, je le vis comme une opportunité de devenir meilleur sur mes qualités personnelles et professionnelles. Et je prends appui sur ce mot de Talleyrand : « La beauté ? Cela fait gagner quinze jours. » Cet épigramme est plutôt souriant … Non ?